Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

AVANTAGES TEMOIGNAGES DOCUMENTS FAQ CONTACT  
Retour à la page d'accueil  Ajouter aux favoris  Recommander à un ami  - Vous êtes ici : accueil > temoignages
     
 Silvio : Commando en Afghanistan

"J'ai connu la Retraite Mutualiste du Combattant par le biais d'anciens militaires actifs au sein de mon unité.
Ils m'ont conseillé de me renseigner sur les avantages de cette garantie dont je pouvais aussi bénéficier."

Silvio, 32 ans, Dragon parachutiste des Forces spéciales de l'Armée de Terre et déployé en Afghanistan pendant 6 mois, a souscrit une garantie de Retraite Mutualiste du Combattant.
Il est titulaire du Titre de Reconnaissance de la Nation pour sa participation en OPEX.
Il a opté pour des prélèvements automatiques de 200 € par mois, déductibles de son revenu imposable dès cette année, lui permettant d'économiser 336 € d'impôts par an (tranche marginale d'imposition à 14%).
Il percevra sa rente dès 50 ans, majorée gratuitement par l'Etat de 25 %.

 
 
 Jean-Louis : pilote d'hélicoptère en ex-Yougoslavie
"J'étais au 5ème régiment d'hélicoptères de combat.
On faisait un travail d'urgence, de renseignements sur le terrain et de désarmement.
J'avais une mission d'aide au commandement, d'appui à la maintenance et d'appui-feu".


Jean-Louis a 56 ans, il a participé aux opérations militaires au Kosovo et en Croatie en 1995. Ces opérations lui ont donné droit au Titre de Reconnaissance de la Nation avec tous ses avantages, dont la Retraite Mutualiste du Combattant. Avec un taux de majoration de 25 %, s'il verse le maximum cette année pour atteindre une rente égale au plafond, en régime réservé et avec un taux d'imposition de 41 %, il peut économiser près de 30 000 € d'impôts ! Le rendement de son contrat est de 4,8 %.

 Pierre : ancien résistant de la Seconde guerre Mondiale
"J'ai vécu 4 ans dans l'optique de la Résistance à Lyon...
Je distribuais des tracts, participais à des cellules de résistants étudiants..."


Pierre avait 16 ans en 1939, quand la Seconde Guerre mondiale a éclatée. Sous l'occupation allemande à Lyon, étudiant, il participa à la Résistance avec ses camarades. En 1944, il rentra dans l'armée, à la frontière italienne, peu avant la Libération.

Il a obtenu le Titre de Reconnaissance de la Nation, lui permettant de souscrire une garantie de Retraite Mutualiste du Combattant. Il perçoit depuis 2000 une rente gratuitement majorée de 60 % par l'Etat, exonérée d'impôts et de prélèvements sociaux. Il a choisit le régime réservé : à son décès, la totalité de son capital sera restitué à ses héritiers, hors droits de succession, dans les conditions de l'assurance vie.
 
Glossaire      Plan du site     Qui sommes-nous     Liens     Mentions légales    Réclamation